fbpx

En déménagement ? Suis ces étapes avant d’organiser ta crémaillère 🥳

Blogpost

Coûts, paperasse, cartons… Il y a beaucoup de choses à penser lors d’un déménagement. Pas de panique, Flora est là pour t’aider à y voir plus clair !

Bientôt en déménagement ? Tu as enfin trouvé un logement qui te correspond ? Génial ! Quitter le cocon familial est une grande étape dans la vie. Et qui dit grand pas, dit prendre le temps pour bien réfléchir. Avec Flora, réfléchir ne veut pas forcément dire s’ennuyer : nous t’avons concocté un petit jeu intitulé « Je déménage et j’emporte… » pour t’aider à ne rien oublier. 

Après peut-être des années de patience, tu vas avoir ton chez-toi. Le temps est enfin venu de transformer ton tableau Pinterest en réalité. Flora t’accompagne pour mettre un peu d’ordre dans cette période chaotique où les cartons, les finances, la paperasse et les moments d’excitation s’enchaînent. 

Établis ton budget en 5+1 étapes

L’aspect financier (le voilà encore, lui) de ton déménagement figure tout au-dessus de ta to-do list. Vivre seul(e) coûte beaucoup d’argent, et même si ta nouvelle maison est incroyable, les billets ne pousseront pas sur ta plante d’intérieur.

Comment être sûr d’avoir fait le bon choix ? Établir un budget n’est pas du temps perdu, surtout si tu t’aventures pour la première fois dans le monde des factures et des locations. Quel loyer peux-tu te permettre ? Combien d’argent vas-tu dépenser pour faire tes courses chaque semaine ? Comment vas-tu réussir à mettre encore de l’argent de côté ? Tu n’as rien oublié ?

Déménagement - budget - Assurance locataire

Étape 1 : les meubles.

Bien sûr, la décoration de ton intérieur sera la partie la plus fun, mais tu risques de dépenser beaucoup d’argent, surtout si tu t’inspires de la maison de ton acteur ou de ton influenceur(se) préféré(e). Le conseil ultime de Flora ? Rends-toi le plus souvent possible dans des magasins de seconde main, des vide-greniers et chez des grands-mères généreuses. Tu ne sais jamais sur quelle occasion tu pourrais tomber. Permets-toi de dédier une somme conséquente uniquement aux objets essentiels que tu ne trouveras pas chez mamy.

Tu ne sais jamais sur quelle occasion tu pourrais tomber !

Deux : les frais de déménagement.

Tu as trouvé tous les meubles qu’il te fallait, il ne te reste plus qu’à les amener dans ton nouveau nid. Pour ce faire, tu peux contacter une entreprise de déménagement ou demander gentiment l’aide de tes amis ou ta famille. Tout dépend de l’emplacement de ton appartement. S’il est situé au quatrième étage d’un immeuble, un monte-meuble ne sera pas de refus. Prévois aussi tout ce qui peut faciliter le transport : des cartons, des bras pour les porter et (très important !) de quoi reprendre des forces en chemin.

Trois : les contrats de télécom, d’eau et d’électricité.

Si tu emménages seul(e), tu vas très vite te rendre compte que tu devras chercher un fournisseur pour ces installations essentielles. Avec un peu de chance, l’eau et l’électricité sont déjà incluses dans le contrat de bail. En revanche, pour les télécommunications, tu devras te renseigner par toi-même, et de préférence le plus tôt possible. Qui voudrait d’un nouvel appartement sans wifi ? On parle de réaliser ses rêves, là, pas d’en faire un cauchemar !

Quatre : la garantie locative.

Il s’agit d’une somme d’argent, généralement placée sur un compte bloqué jusqu’à la fin du bail, qui correspond à trois mois de loyer maximum. Cette caution n’est pas obligatoire, mais il y a de fortes chances que ton propriétaire la demande. Pour lui, cet argent est une sécurité, car il peut garder (une partie de) ce montant si tu as causé des dommages au logement pendant que tu l’occupais. Si tu n’es pas d’accord à ce qu’il garde la caution, tu devras utiliser l’état des lieux pour te défendre. Veille donc à bien le remplir correctement !

Cinq : le domaine d’expertise de Flora, à savoir les assurances!

En Flandre et en Wallonie, tu es obligé de souscrire une assurance locataire. Cette assurance couvre les frais en cas de dommages causés au bâtiment et dont tu serais responsable. Si tu veux en savoir plus, n’hésite pas à consulter notre guide sur les assurances incendie pour les nuls. Veille à souscrire l’assurance avant d’emménager et n’oublie pas de fournir à ton propriétaire une preuve d’assurance.

Es-tu sûr(e) d’être assuré(e) ?

Étape numéro 6 : le contrat de bail.

Ce document est le plus important de tous, car il énumère tous tes droits et devoirs, le montant du loyer, les échéances et bien plus encore. Il comprend notamment :

    • Le montant du loyer
    • La durée du contrat de bail (courte durée ? 9 ans ?)
    • Les conditions applicables à la fin du bail
    • Le montant de la garantie locative
    • Les conditions applicables lors d’une résiliation prématurée du bail
    • Les charges incluses dans le loyer (l’eau ? l’électricité ?)
    • Les conditions de sous-location
    • Les petites réparations
    • La politique concernant les animaux de compagnie

Si l’un des points ci-dessus n’est pas mentionné dans ton contrat de bail, on te conseille de demander un avenant signé ou un contrat revu et modifié. Toutes ces étapes risquent de te prendre la tête au début, mais ça t’évitera beaucoup d’ennuis par la suite.

Petite précision : un accord verbal n’a aucun effet contraignant ! Tout ce que ton propriétaire et toi conviendrez en dehors du contrat écrit sera nul et non avenu. Tu ne peux évoquer un droit ou une obligation que lorsqu’il est écrit noir sur blanc dans un document officiel.

On arrive au bout de la paperasse

Enfin, il ne te reste plus qu’à dresser l’état des lieux. Après avoir signé ton contrat de bail (et en avoir bien analysé le contenu), tu vas passer aux choses sérieuses et plus concrètes. Avant de t’affaler dans ton canapé flambant neuf, tu devras effectuer une inspection approfondie de ton logement. Ce document obligatoire reprend les dégâts, imperfections et défauts qui se trouvent dans l’habitation avant ton emménagement. Sois critique et va dans les détails, car ton proprio n’hésitera pas à l’être lorsque tu quitteras le bâtiment. Flora surveille tes arrières et a préparé pour toi une check-list super pratique à ce sujet pour que tu n’oublies rien !

Dernier effort : tu dois régler l’aspect administratif. Malheureusement, on n’a pas de solution miracle pour rendre cette étape amusante. Mais on peut la rendre plus simple ! Plusieurs personnes auront envie de savoir que tu voles désormais de tes propres ailes. On ne parle pas uniquement de tes potes et de ta famille, mais de certaines institutions qui doivent en être informées. Ne t’inquiète pas, tu ne devras pas les inviter à ta pendaison de crémaillère, mais tu devras les prévenir que tu déménages :

    • Ton employeur
    • Ton médecin traitant
    • Ta mutualité
    • Ta banque
    • Ta compagnie d’assurance
    • L’administration fiscale
    • La commune

On arrive à la fin de cette longue liste de choses à faire (et à ne pas faire) lors d’un déménagement. Te voilà désormais prêt(e) à démarrer ce nouveau chapitre de ta vie ! Au fait, Flora a déjà publié pas mal d’articles utiles pour t’aider à suivre la bonne voie. 

Sources

Ces articles pourraient t'intéresser