fbpx

Tu quittes le nid ? 5 choses qui vont te manquer

Blogpost

Ça y est, ton premier chez-toi t’ouvre les bras ! « Ciao, papa maman. Je sais, je vais vous manquer, mais bon, j’ai une vie à vivre moi ». Tu vas leur manquer, c’est sûr – même tes fringues qui traînent partout. Mais, sois honnête, il y a plein de choses vont te manquer aussi.

Le frigo qui s’auto-remplit

Une de tes occupations favorites à la maison : ouvrir le frigo. Chaque fois, tu t’émerveilles des miracles de la nature. Tu ouvres le frigo, il est plein, tu le vides. Tu rouvres le frigo… il est plein ! Tu le vides. Tu ré-ouvres le frigo – mais oui – il est de nouveau plein ! Il faut qu’on soit franc avec toi, une fois dans ton appart, c’est fini. Le conseil de Flora : repère le supermarché le plus proche et équipe-toi en sacs réutilisables.

Les m*** qui se règlent toutes seules

Ah zut, l’ampoule de ta lampe de bureau a grillé. Oh nooon, la toilette est encore bouchée. Aargh, t’as perdu un bouton de ta chemise et ton date va arriver. Le monde est bien fait. Une milliseconde après qu’un problème te tombe dessus, un être bienfaisant entre spontanément en action pour te tirer d’affaire. On dirait que les astres sont alignés en permanence. Là encore, prépare-toi à des trucs un peu déstabilisants. Genre apprendre à coudre ou à manier la ventouse à WC.

Le catering dans le divan

« Quand est-ce qu’on mange ? ». Jusque-là, quand tu avais la dalle, un marmonnement suffisait à provoquer un branle-bas en cuisine. L’objectif : remplir ton ventre d’amour pur. Ah, le gratin de maman, le steak tartare de papa. Jamais remarqué que tu vivais dans un étoilé Michelin ? Bon, tu auras tes adresses. Pizza Solo, Lonely Durum… Pense aussi à des plans sains comme Hello Fresh, sinon bonjour les kilos. Et pique quelques recettes à tes parents. Trop bon, le goût de la maison !

L’anti panne d’oreiller

Arriver à temps au boulot ou à ce brunch chez tes beaux-parents, attraper ton Thalys pour un week-end à Paris. Il y a des rencards que tu ne veux pas manquer et, ces jours-là, il vaut mieux être chez papa maman, toujours prêts à te tirer du lit ! Mais seul dans ton appart – ou avec des colocs qui ont d’autres chats à fouetter – bonne chance pour être chaque jour debout à l’heure. You’re on your own.

Les sermons

« Range ta chambre, reste pas collé à cet écran, donne-moi un coup de main dans le jardin ». AU-SE-COURS, quoi. Tu voudrais que tout le monde te foute la paix. Ben voilà, ton premier appart est en vue, libération ! En même temps, t’as pensé à ces moments où c’est bien d’avoir une oreille qui traîne dans le coin ? En cas de coup de blues ou pour partager un truc génial qui t’est arrivé. Mais tu as peut-être des colocs super empathiques ? On te le souhaite.

Bienvenue dans ton nouveau chez-toi – et appelle la maison de temps en temps. ?

Ces articles pourraient t'intéresser