fbpx

La clause d’abandon de recours : une fausse bonne idée ?

On t’explique clairement la clause d’abandon de recours en assurance incendie, ses avantages et les raisons pour lesquelles il vaudrait mieux l’éviter 😉

Que tu sois locataire ou que tu mettes un bien en location, en effectuant tes recherches sur les assurances ou en parlant avec ton courtier ou un assureur, tu as peut-être entendu parler d’une « clause d’abandon de recours ». C’est quoi encore, ça ? 🤔 Flora te simplifie la tâche 💡 en t’expliquant le plus clairement possible ce que signifie l’abandon de recours, ses avantages et les raisons pour lesquelles il vaudrait peut-être mieux l’éviter.

La clause d’abandon de recours, c’est quoi ? À quoi sert-elle ?

Une clause d’abandon de recours est une option à laquelle un propriétaire qui met son bien en location peut souscrire dans son contrat d’assurance incendie.

Cette clause sert à couvrir les dommages causés au logement loué par le locataire si celui-ci n’a pas souscrit d’assurance responsabilité civile locative.

Elle peut faire augmenter le montant de la prime d’assurance payée par le propriétaire jusqu’à 15 ou 20%.

Clause d’abandon de recours : avantages et inconvénients

La solution la plus simple…

Quand on te dit « abandon de recours », tu te dis : « kezako encore ? », limite ça fait peur ! 😰 Pourtant, cette clause est destinée à vous faciliter la vie à toi, cher locataire, et à ton proprio, l’ami Marcel. Comment ? Elle offre des avantages lorsque le locataire n’a pas d’assurance incendie (ou pas encore).

Imaginons, tu n’as pas d’assurance locataire et tu as signé avec Marcel un contrat sans abandon de recours. En cas de dommage, tu peux être tenu civilement responsable des dommages. Et ça, c’est pas cool puisque ton propriétaire pourrait (et va, certainement) te réclamer les coûts engendrés par les dégâts. 😱

Cependant, si Marcel a ajouté une option « abandon de recours » à sa propre assurance incendie, puis qu’il inclut cette même clause dans ton contrat de bail, tu ne devras pas payer. En effet, l’assurance incendie de ton propriétaire couvre aussi les frais des dommages causés au bâtiment et dont tu serais responsable. Ouf ! Bien vu, Marcel ! 😅

C’est tout bénef’ pour toi ! En plus, ça te coûte moins cher, car tu n’as pas à prendre une assurance incendie à ton nom. Attention qu’en contrepartie, ton proprio va majorer le loyer du surcoût engendré par cette clause dans son assurance incendie. Mais en soi, ça reste financièrement intéressant pour toi.

Clause d’abandon de recours vs. Assurance locative ? Il n’y a pas photo !

… n’est pas toujours la meilleure

Dans le meilleur des cas, tu te retrouves dans le même scénario que notre exemple : rapide, facile et presque pas de paperasse. “Mais où c’est qu’il est le problème alors ?” 🤔 Lis la suite !

Le principal inconvénient de cette formule est que l’assurance n’offre pas une couverture complète. Tout d’abord, ton mobilier n’est pas assuré. Tu as voulu te la jouer chef japonais façon “teppanyaki” 🍤 et tu as mis le feu à ta cuisine ? 🥵🔥 L’assurance de ton propriétaire prendra certes en charge les dégâts causés aux murs et à la cuisinière… Mais ta belle table et tes chaises carbonisées ? Et bien non, c’est pour ta pomme ! 😱

De plus, cette clause d’abandon de recours ne couvre que les dommages que toi ou un membre de ton ménage causez à l’habitation. Imaginons qu’un de tes amis décide de célébrer avec toi ton emménagement. 🥳Il ouvre une bouteille de champagne 🍾. Le bouchon part plus vite que prévu et PAF 💥percute ta porte vitrée… Les dégâts ne seront pas couverts par la clause d’abandon de recours et l’assureur de ton propriétaire se retournera contre ton ami.

Dans la même optique, les tiers ne pourront pas faire appel à l’assurance incendie du propriétaire. On te plante le décor : tu décides de prendre un bon bain chaud, quand 🔔 quelqu’un sonne à la porte… Ton voisin du dessus, il est sympa mais c’est un sacré bavard ! Lorsque tu retournes enfin à la salle de bain, l’eau a eu le temps de déborder de la baignoire, se répandre sur le sol et… s’infiltrer chez Madame Dupont du dessous ! 😱 Les dégâts chez cette chère Madame Dupont ne seront pas pris en charge par l’assurance de ton propriétaire, ce sera à toi de payer !

Et c’est pas fini ! Lorsque tu signes un contrat de bail qui inclut une clause d’abandon de recours, tu deviens complètement dépendant(e) de ton proprio. Et s’il ne paie plus sa prime d’assurance et n’est plus assuré ? Tu risques de payer les pots cassés, littéralement. Et s’il considère les dégâts mineurs et qu’il ne les déclare pas à l’assurance ? Tu devras vivre avec un énorme trou dans le mur de ton salon sans pouvoir rien y faire… 😫

Sois attentif : voici nos conseils en résumé 👇

En résumé, que faire concernant cette clause d’abandon de recours ?

Notre conseil pour les propriétaires

Pour être certain que ton investissement immobilier soit bien protégé, exige de ton locataire qu’il souscrive une assurance incendie en responsabilité locative. En Flandre et en Wallonie, c’est même une obligation légale. N’hésite pas d’ailleurs à lui demander la preuve (attestation d’assurance) en le stipulant dans le contrat de bail. C’est pour ton bien et pour le sien 😊 Flora assiste même ton locataire et t’envoie sa preuve d’assurance !

Du coup, pas besoin de signer la clause d’abandon de recours dans ton propre contrat d’assurance et tu économiseras même un peu d’argent. 🤩

Notre conseil pour les locataires

Oui, la clause d’abandon de recours semble la solution la plus facile et la moins coûteuse, mais certainement pas la meilleure ! Non madame/monsieur ☝ ! De nombreux propriétaires l’utilisent simplement pour justifier un loyer plus élevé. Pour éviter les problèmes et les entourloupes, mieux vaut souscrire une assurance incendie à ton propre nom. Tu seras pleinement indépendant et protégé si : 

  • Ton mobilier est endommagé 🪑
  • Un ami ou un membre de ta famille est responsable du dommage 👨‍👩‍👧‍👦
  • Le dommage est causé à un tiers 🙇‍♀️
  • Le propriétaire ne paie pas sa prime 🤷‍♂️
  • Le propriétaire ne déclare pas le dommage 🤦‍♀️
En résumé, la clause d’abandon de recours ? Pas une bonne idée.

Voilà, on a tout donné ! Tu as maintenant toutes les cartes en main, à toi de prendre la bonne décision ! Si tu veux jouer la sûreté, souscris une assurance locataire à ton propre nom, tu ne le regretteras pas 😉 Passe par Flora et ça ne te prendra que deux minutes ! Nous nous occupons même de faire parvenir à ton propriétaire ta preuve d’assurance 🤩.

Plus d’infos sur les assurances locataires ? Les réponses à tes questions se trouvent certainement dans nos autres articles. 

Tu as déjà signé ton contrat de bail et il stipule une clause d’abandon de recours ? Pas de panique, ça ne t’empêche pas de t’assurer de ton côté !

D’ailleurs, l’assurance locataire Flora est désormais disponible ! Découvre toutes les infos ici et calcule ton prix ! 😄

En savoir plus…

Ces articles pourraient t'intéresser