fbpx
Accueil Blog Conseils Logement Frais de notaire pour l’achat immobilier en Belgique (2024)

Frais de notaire pour l’achat immobilier en Belgique (2024)

Tu rêves de devenir proprio, mais tu n’as pas idée de ce que vont te coûter ces fameux frais de notaire. Accroche-toi, car acheter un bien immobilier en Belgique, ce n’est pas comme acheter un ticket de métro. Les frais de notaire peuvent vite te coûter un bras. Il est important de prévoir leur montant et de savoir comment les calculer. On t’explique tout 👇

Tu as toujours rêvé d’être propriétaire, mais tu te demandes à combien vont s’élever tes frais de notaire ? L’achat d’une maison ou d’un appartement en Belgique peut s’avérer jonché de surprises financières. Les frais de notaire en font partie. Et ça peut vite te coûter un bras 💪 À combien s’élèvent-ils ? Comment calcule-t-on des frais de notaire en Belgique ? On t’explique tout ça dans cet article 👇

Les frais de notaire, c’est quoi ?

Lors d’un achat immobilier en Belgique (qu’il s’agisse d’un appartement, d’une maison ou même d’un terrain), tu ne pourras échapper à la case « notaire ».

Il incombe au notaire de rédiger les actes et contrats de vente et d’achat de biens immobiliers.

Tu t’en doutes. Le notaire ne travaille pas bénévolement 😳

Au milieu de tous les frais engendrés par l’achat de ton nouveau chez-toi, les frais de notaire occupent une place de choix.

Ceux-ci regroupent plusieurs types de frais d’achat :

  • Les frais administratifs, qui englobent les démarches administratives, les droits d’enregistrement (et le droit d’hypothèque), les frais hypothécaires et les études réalisées (recherches relatives à la fiscalité, à la pollution des sols, etc.).
  • Les frais d’acquisition associés à l’acte d’achat
  • Les frais d’inscription hypothécaire relatifs à l’acte de crédit hypothécaire
  • Les honoraires notariés
  • Les taxes

D’autres frais peuvent s’ajouter, comme des frais de mandat hypothécaire ou de mainlevée hypothécaire. Beaucoup de noms bien compliqués qui signifient tous la même chose : il faut mettre la main au portefeuille. Tu dois donc anticiper ces dépenses si tu veux être propriétaire en Belgique.

Signature d'un acte avec un notaire

Comment sont calculés les frais de notaire d’un bien immobilier en Belgique ?

 En règle générale, on estime que ces frais représentent environ 15% du prix de vente du bien immobilier.

Le montant des frais de notaire dépend de divers facteurs, dont la valeur du bien immobilier. Plus la valeur du bien est élevée, plus les honoraires du notaire seront proportionnellement bas. C’est ce qu’on appelle des honoraires dégressifs 📉

Concrètement, l’acheteur d’un bien immobilier dont le prix de vente se situe à 125.000 € devra payer des honoraires équivalant à 1,3% du prix d’achat. En revanche, un acheteur d’une maison vendue à plus de 250.000 € paiera des honoraires à hauteur de 0,057%. Pour une liste détaillée des honoraires en fonction du prix d’achat, tu peux te référer ici.

Certains éléments fonctionnent de la même manière partout en Belgique, tels que les honoraires du notaire, le droit d’hypothèque, et les frais en lien avec ton prêt hypothécaire.

À l’inverse, d’autres frais liés à l’achat, comme les droits d’enregistrement, varient d’une région à l’autre :

  • En Wallonie, les droits d’enregistrement s’élèvent à 12,5%, calculés par rapport au prix d’achat, avec une réduction appliquée sur la première tranche de 20.000 €.
  • À Bruxelles, les droits d’enregistrement correspondent à 12,5% du prix d’achat. Une réduction de 21.875 € est appliquée sur la première tranche de 175.000 €. Aucun abattement fiscal n’est possible si le prix du bien dépasse ce montant.
  • En Flandre, les droits d’enregistrement équivalent à 10% du prix d’achat.

Concernant les frais administratifs, il est généralement nécessaire de débourser entre 600 et 1.300 € en moyenne.

 Quels outils utiliser ?

Plusieurs outils de calcul des frais de notaire sont disponibles pour t’aider à estimer les dépenses liées à ton achat immobilier en Belgique 🧮

Parmi eux, tu peux consulter :

Ces ressources sont faites pour te fournir une vision d’ensemble des montants à anticiper. Il est toutefois important de les adapter à ta situation spécifique, car chaque transaction immobilière peut présenter des particularités qui influencent les coûts associés.

Emprunter pour tes frais d’achat : mission impossible ?

Maintenant, la grande question : est-ce que tu peux emprunter pour tes frais de notaire ? Eh bien, il serait préférable de ne pas avoir à vendre un de tes reins pour financer ton achat 😰

En Belgique, il est impossible de contracter un crédit personnel pour financer les frais de notaire de ton bien immobilier récemment acheté. Et tu ne seras pas surpris d’apprendre que cette directive s’étend à toute l’Europe ! 🇪🇺

Rassure-toi. Il existe d’autres manières d’obtenir un emprunt :

  • Tu peux inclure la somme nécessaire dans ton crédit hypothécaire. La banque se charge alors de régler les frais d’achat directement au notaire. Pour bénéficier d’un crédit hypothécaire, l’acheteur doit respecter un certain nombre de critères. Attention, certaines banques n’acceptent pas de financer les frais d’achat dans le crédit hypothécaire.
  • Si tu es déjà propriétaire, tu peux utiliser tes fonds propres pour régler une partie des frais de notaire, puis à recourir à un crédit hypothécaire pont. Ce dernier te permettra de couvrir le reste de tes frais d’achat.
  • Enfin, pour les audacieux, il est possible d’apporter d’autres garanties, comme la maison de tes parents. Avec de telles garanties, tu pourras emprunter les frais de notaire nécessaires. Cependant, garde à l’esprit que cette option est risquée.

Si tu en as les moyens, il est recommandé d’utiliser tes fonds propres pour régler l’ensemble des frais d’achat. Tu peux aussi demander de l’aide à tes proches qui pourraient t’avancer la somme nécessaire.

Te voilà rassuré

 Le vendeur doit-il aussi payer des frais de notaire ?

 Si tu es le vendeur d’un bien immobilier, tu as le choix de recourir (ou non) aux services d’un notaire pour la vente de ton appartement ou de ta maison, surtout dans le cadre de transactions entre particuliers.

Dans ce cas, les honoraires notariés sont sujets à la négociation entre le vendeur et le notaire. Cependant, il est important de noter qu’ils ne peuvent pas excéder 2% du prix de la vente ❌

Lorsqu’il s’agit d’une succession, les honoraires du notaire sont évalués en fonction du montant brut de l’héritage.

En cas de donation immobilière, l’intervention d’un notaire est incontournable. Cette démarche implique le paiement de droits de donation.

Donation d'une maison

Voilà ! Tu as décidé d’acheter une maison ! Tu vas enfin devenir propriétaire de la maison de tes rêves. Il reste une question à te poser : à combien s’élèvent tes frais d’achat ? Les frais de notaire représentent en moyenne 15% du prix auquel tu as acheté ton bien immobilier en Belgique. Il est donc nécessaire d’avoir une idée précise de ce que tu dois débourser de ta poche et à quoi correspond chaque frais d’achat. Maintenant que c’est fait, te voilà parer pour signer les actes chez le notaire 😎✌️

Evaluate
4.8/5 - (5 votes)