fbpx

Les 6 types de colocataires que chaque cohouser connaît

Colocation

De bordélique à workaholic : un coloc’ n’est pas l’autre. Avec les conseils de Flora, fais ressortir le meilleur de chaque colocataire.

Un colocataire n'est pas l'autre. Et c’est ça qui rend la cohabitation aussi excitante ! Même après quelques soirées pour faire connaissance, tu ne sais jamais vraiment à qui tu as à affaire. 🤔

En coloc ? Tu reconnaîtras sans aucun doute ces 6 types de colocataires. Flora te donne un conseil pour chaque type de coloc’ pour que tu puisses apprendre à mieux vivre avec ces différentes personnalités. 💡💡💡 Ready ?

Types de colocataires
Cohousing goals ☝️

1. Le leader

C'est à peu de choses près la daronne de la maison (ou le daron). Le leader organise à peu près tout ce qui peut être organisé et maintient les membres du groupe ensemble.

C'est également souvent cette personne qui sert d’intermédiaire entre les colocataires et le propriétaire. 👉📑

💡 Le conseil de Flora : le leader peut être stricte, mais il est toujours juste. Tu as besoin de discuter ? Sa porte t’est toujours ouverte.

2. Le bordélique

Des chaussures crades, des tasses à moitié pleines dans les endroits les plus improbables, du bazar dans la salle de bains… On voit bien que tout le monde n’est pas sur la même longueur d’onde du point de vue de la propreté (voire de l'hygiène).

Une maison chaotique, ça peut être vraiment embêtant. Qu’est-ce qu’on peut faire ? Simple : opération to-do list ! 📝

💡 Le conseil de Flora : implique le coloc’ bordélique activement dans la répartition des tâches. Ça montre tes attentes direct (et celles des autres colocataires). Des toilettes propres et une cuisine sans vaisselle, c’est beaucoup plus agréable, non ?

Quand le chat n’est pas là… 😬

3. Le maniaque

L'opposé du bordélique, c’est le maniaque de service. Il faut que ça brille ! ✨

On reconnaît facilement le maniaque grâce à ses gants en caoutchouc fluo et son Swiffer (le tout dernier modèle, of course). Sans oublier ses critères quelque peu névrosés en ce qui concerne le remplissage "correct" du lave-vaisselle. Le maniaque est aussi le seul colocataire qui ramasse les cheveux qui s’agglutinent dans le fond du trou de la douche. C’est vraiment pratique, parce que tu « oublies » toujours de le faire toi-même. 😅

💡 Le conseil de Flora: watch and learn ! 👀

4. Le populaire

Pour te donner un exemple, le coloc’ populaire rentre à la maison plusieurs fois par semaine avec un groupe de potes et ils font soirée tranquille. Plus on est de fous, plus on rit, non ? C'est précisément pourquoi cette personne a choisi la cohabitation !

Si tu es ok avec ça, c’est cool. Par contre, si tu ne l’es pas… Aïe, aïe, aïe. C’est vrai, quoi, parfois, t’as juste envie de te détendre le temps d'une soirée Netflix avec un bol de pop-corn entre les mains. 🍿

💡 Le conseil de Flora : c'est typiquement le genre de truc frustrant qu’on peut vivre quand on est en colocation. Parfois, tu dois faire des concessions et passer ta soirée dans ta chambre. Une bonne solution serait de créer un groupe WhatsApp dans lequel vous vous tenez informé de ce genre d’événements. 📲

5. Le kotteur

Ce colocataire est toujours coincé dans la vie de kot : soirées le jeudredi (ou n’importe quel jour de la semaine, d’ailleurs), rentrer chez ses parents le week-end… Puis revenir avec une manne pleine de vêtements fraîchement repassés et des Tupperwares de soupe. L'éternel étudiant, quoi ! 🤓

Le problème, c’est que ce colocataire a parfois la mentalité du chacun pour soi. Pas évident quand on sait que le travail d'équipe est la chose la plus importante pour la vie en coloc’.

💡 Le conseil de Flora : il n'y a aucun mal à demander un peu plus de participation à un colocataire… Ou un pot de soupe (sharing is caring !). 🥣

6. Le workaholic

Le workaholic, ou accro au boulot, ne se contente pas de bosser de 9 à 5. Non, lui, il travaille 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Ambitieux et mature, mais toujours busy. L'avantage dans tout ça ? Il y a toujours du café prêt le matin ! ☕️ Et, avoue-le, tu es quand même content de pouvoir faire appel à ses problem-solving skills.

💡 Le conseil de Flora : avec ce type de colocataire, un agenda partagé serait une bonne idée. Il ou elle trouvera sûrement une place dans son planning pour la prochaine soirée. Si sa réunion finit à temps, bien entendu… ⌚️

Avec Rihanna en fond : “work, work, work, work, work !” 🎵

Toutes ces descriptions te font penser à un colocataire en particulier ? Ou tu te reconnais dans certains passages de cet article ? Tu sais ce qu'on dit : la connaissance de soi est le commencement de la sagesse ! 🦉

Ces articles pourraient t'intéresser